Thérapies brèves

Hypnose ericksonienne

Milton Erickson était un psychiatre qui a contribué à développer l’utilisation de l’hypnose comme outil thérapeutique.

Selon Erickson, l’hypnose est “un état de conscience particulier qui privilégie le fonctionnement de l’inconscient par rapport au fonctionnement conscient.” Le but du thérapeute est de “communiquer des idées et des compréhensions ainsi que d’amener le patient à utiliser les compétences qui existent en lui à la fois au niveau psychologique et au niveau physiologique.”

Trois éléments me paraissent particulièrement importants à comprendre à partir de cette définition :

  • L’hypnose est définie comme un état physiologique particulier, ici avec une conscience modifiée telle que le mode de fonctionnement de pensée devient inconscient.
  • L’hypnose permet d’activer et d’amplifier des ressources internes à la personne hypnotisée. A partir du guidage du thérapeute, la personne choisit de suivre le chemin qui lui convient le mieux, afin de répondre à l’objectif de départ.
  • L’hypnose permet d’initier des changements à partir du guidage du praticien en hypnose. En état d’hypnose, la personne est plus réceptive aux propositions du thérapeute. Le contrôle du mode de fonctionnement conscient est en partie suspendu pour permettre cette activation de ressources.

L’hypnose est associée à un sentiment de relaxation mentale, une expérience sans effort. Ces ressentis phénoménologiques sont associés à une activité cérébrale particulière.

L’hypnose que je pratique est dite thérapeutique, c’est-à-dire que la procédure d’hypnose répond à un objectif de traitement, dans un sens très large, et se fait en accord avec la personne qui vient me voir dans le contexte d’une alliance thérapeutique.

Mobile

Sophrologie

La sophrologie a été développée à l’origine par le neuropsychiatre Alfonso Caycedo. Il s’est inspiré de l’hypnose, de la méditation zen et du yoga.

C’est donc une technique psychocorporelle, c’est-à-dire qu’elle a pour but d’harmoniser le mental en relaxant le corps. Elle s’appuie sur des méthodes de relaxation dynamique, de respiration et de visualisations mentales. Les techniques peuvent être pratiquées individuellement ou en groupe, à la maison ou accompagné par un professionnel.

L’idée est que notre mode de vie nous fait souvent accumuler des tensions qui peuvent se traduire par des raideurs musculaires, de la fatigue mentale ou des douleurs. La sophrologie permet une détente corporelle en se reconnectant à des sensations corporelles agréables et sans tension musculaire.